Baudelaire

 

(1821-1867)

 

" Ma jeunesse ne fut qu'un tenebreux orage traversé ça et là par de brillants soleil."

"tenebreux orage" = couple antonimique,

"Brillant" est l'opposé de "tenebreux".


Charles Baudelaire nait le 9 Avril 1821.

Son père est un riche rentier de 62 ans, amatteur d'art et au gout raffiné. Sa mère est très jeune ; elle a environ 30 ans de moins que son mari. Elégante, elle apparaît comme une divinité, comme une oeuvre d'art pour Charles.

Celui-ci a été élevé dans les arts, dans la beauté => passion pour les belles choses.

Malheureusement cette belle harmonie se brise à la mort de son père. Sa mère, veuve, est trop jeune pour rester seule. Elle se remarie donc rapidement avec le commandant Jacques Aupick qui est un homme d'action et d'ordre à l'autorité militaire. => tout l'opposé de son ancien père. Charles se rebelle car sentiment de trahison envers sa mère.

C'est un sentiment normal chez un enfant mais anormal chez un adulte => personne très possessive.

Baudelaire a alors le sentiment d'être chassé du paradis terrestre ou il vivait => cela nous rappel Candide dans son chateau (Candide de Voltaire).

=> Il y voit  une malédiction qui pesera toute sa vie sur ses passions feminines.

Charles devient interne dans un college ou son père est général. IL est ensuite élevé au lycée "Louis Le Grand", un très grand établissement à Paris.

A 15 ans => sujet brillant mais farouche et solitaire. Il aime beaucoup Chateaubrillant, qui es très romantique.

Après le bac => Inscription en droit mais aime beaucoup fréquenter la bohème du quartier latin ( = personne se disant artiste mais consommant de la drogue, vivant la nuit...). Charles est egalement attiré par le monde de l'alcool, de la déchéance, de la prostitution. => La famille décide de s'éloigner pour fuir cette fréquentation. Il a 20 ans.

Charles s'embarque pour un grand voyage vers Calcutta (dans les Indes). Suivent 3 années de Dandynisme.

A 21 ans =>Charles est un vrai Dandy (= homme qui prend soin de lui, qui aime bien s'habiller, allure distinguée...). Il dispose d'un héritage paternaliste important.

Son 1er amour est Janne Duval, actrice. Malheureusement cette femme est une compagne infidèle pendant 23 ans. Charles dilapide sa fortune rapidement et le couple Aupick décide de le placer sous tutelle, comme un éternel mineur => Baudelaire est humilié. Il doit alors travailler, faire "quelque chose" de sa vie.

Tout au long de sa vie il se considère comme victime de 3 malédictions :

  1. Le "labeur" de la poésie (mot plus fort que "travail"). C'est un effort considérable pour lui car il doit en vivre.
  2. La souffrance physique et morale.
  3. La réprobation sociale.

Il se fait connaitre par ses excellents articles en tant que critique d'art. Il traduit les "histoires extraordinaires" d'Edgar Poe.

3 femmes occupent en ces années le coeur de Beaudelaire :

  1. Duval
  2. Marie d'Aubrun = actrice de boulevard.
  3. Adelaïde Sabatier = une demi mondaine.

En 1857 il publie "Les Fleurs du mal" => scandale. ( Madame Bovary sortira la même année et fera aussi scandale pour la meme raison : scene érotiques (dans la calèche)).

A 40 ans il se considère "jeune et pourtant très vieux".

Baudelaire voit sa santé se dégrader, il est criblé de dettes => Il s'expatri 2 ans en Belgique (1864-1866).

En Mars 1866 une attaque le laisse paralysé d'un coté. Il meurt à Paris le 31 août 1867 après une longue et terrible agonie et entouré de très peu d'amis.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site